New-York : et si on allait boire un verre dans un “speakeasy” ?

On parle souvent des rooftops à New-York, je vous en ai d’ailleurs parlé dans cet article ainsi que dans celui-ci, mais vous vous doutez bien que dans une ville comme Manhattan il existe des endroits beaucoup plus originaux que les rooftops pour aller siroter un bon cocktail. Comme par exemple des bars “speakeasy” qui étaient à l’origine des bars américains clandestins, particulièrement répandus lors de la Prohibition car à l’époque il était interdit de vendre de l’alcool aux Etats-Unis (eh oui !).

Par conséquent les gens se  réfugiaient dans ces bars cachés et on leur demandait de parler doucement afin de ne pas attirer l’attention, d’où le nom “speakeasy” que l’on peut traduire par “parler doucement“.  L’autre hypothèse concernant l’origine de ce nom serait que l’alcool permet de se désinhiber et donc de “parler plus facilement” et je pense que nous sommes d’accord pour dire que cette hypothèse est toujours valable en 2018 ! En France le concept de speakeasy n’est pas aussi répandu qu’aux USA, bien qu’il en existe désormais quelques uns à Paris, je vais d’ailleurs aller en tester quelques un très prochainement afin de faire une comparaison !

J’ai découvert mon premier speakeasy lors de mon second voyage à NYC en août 2015. J’étais partie en vacances avec une amie et nous avions décidé de nous inscrire sur Tinder et Happn afin de faire des connaissances pour sortir. D’ailleurs si vous êtes à New-York entre filles je vous recommande de vous inscrire sur des sites de rencontre car le meilleur moyen pour découvrir une ville c’est d’être entouré de locauxMAIS il faut rester prudente bien évidemment et aller dans des endroits où il y a du monde (bon à New-York ce n’est pas très difficile hein!).

Un soir nous avons eu un “date” avec deux garçons sympathiques qui vivaient à New-York. Nous sommes d’abord allé boire un verre au Bain, boîte de nuit très connue dans le quartier de Meatpacking, puis nous avons pris un taxi et nous avons atterrit devant un snack à hot-dogs. Je vous laisse imaginer nos têtes du style “WTF ils nous ont vraiment emmener ici pour manger un hot-dog ???“. Puis nous découvrons qu’à l’intérieur se trouve une cabine téléphonique vintage comme à Londres. L’un des garçons entre dedans, décroche le téléphone et puis au bout de quelques secondes un homme vient ouvrir la porte, se trouvant dans le pan de mur de la cabine. Nous entrons un par un par cette porte cachée et là stupéfaction … un bar se trouve derrière !

C’est juste incroyable de se dire que dans un snack à hot-dogs, qui ne paie pas de mine, se cache un bar à cocktail en mode années 50 avec une ambiance tamisée, cosy et des serveurs habillés comme dans l’ancien temps. A ce moment-là je me suis dis “il n’y a qu’à New-York que cela existe” et j’étais vraiment heureuse de découvrir ce genre d’endroit. On a l’impression d’être dans l’illégalité et de vivre une expérience “dangereuse” même si de nos jours la vente d’alcool, au plus de 21 ans, est autorisée aux US.

Le “Please don’t tell” est situé dans East Village (113 St Marks Pl). Pour y accéder il faut d’abord entrer dans le snack qui s’appelle Crif Dogs et se diriger vers la cabine téléphonique se trouvant sur la gauche. Je vous conseille de réserver au 212 614-0386 car c’est souvent complet. Vraiment ne passez pas à côté de ce bar car il est très connu et les cocktails sont délicieux.

P.S : pour les petits curieux désolée de vous décevoir mais il ne s’est rien passé avec nos rdv Tinder ! #sorrynotsorry 

Le Beauty and Essex est, jusqu’à présent, mon speakeasy préféré. Il est situé dans le Lower East Side, au Sud Est de Manhattan (subway : F-J-M-Z/Delancey st*Essex St). Cette fois-ci vous allez devoir faire votre entrée dans une boutique de prêteur sur gages avant d’accéder à l’univers luxueux de ce bar caché. Rassurez-vous dans cette boutique on vend seulement des guitares rock’n’roll et des bijoux vintages. Au fond du magasin se trouve une porte qu’il suffit de pousser pour découvrir monde totalement différent … Je suis totalement fan de l’ambiance et de la déco de cet endroit : de gros canapés rouges, des lustres somptueux, des tables en bois luisants avec des bougies posées dessus qui nous plongent directement dans une atmosphère tamisée et intime.

Le petit plus de ce speakeasy, c’est son côté restaurant à l’étage, qui propose plusieurs entremets comme des raviolis ricotta/épinard, pavé de saumon grillé, du poulet braisé … Il y a vraiment le choix et c’est très raffiné. Je vous laisse consulter le menu ici. Les cocktails sont tout autant délicieux, notamment le Beauty Elixir, mon préféré.

Au niveau des prix on reste dans quelque chose de raisonnable pour un tel endroit et surtout pour NYC : 17$ pour un cocktail (6$ pour un virgin) et aux alentours de 26$ pour un plat. Et puis on y va pas tous les jours 🙂

L’autre avantage du Beauty & Essex c’est la présence d’un DJ qui passe du très bon son et nous permet donc d’enflammer le dancefloor !

P.S : même les restroom sont magnifiques, je vous conseille d’aller y faire un tour ! 

The Garret se trouve dans mon quartier favori : West Village à Bleecker Street (subway : ligne rouge 1/Christopher St). L’entrée de ce speakeasy se fait par une enseigne que vous connaissez sûrement très bien : Five Guys (oui oui le fast food). La première fois que j’y suis allée je mangeais tranquillement mon hamburger (btw Shake Shack est meilleur) et je voyais pas mal de gens se dirigeaient au fond de la pièce. Je trouvais ça bizarre jusqu’à ce qu’une copine m’explique. C’est quand même un truc de dingue d’avoir un bar caché dans un Five Guys ! En même temps rien de tel qu’un bon cocktail pour digérer les 1500cal ingurgitées n’est-ce pas ?

La déco est assez rustique avec un bar, des tables et des tabourets en bois mais la cheminée blanche, les bougies et le lustre scintillant viennent apporter une touche de douceur et de glamour.  L’ambiance est branchée mais décontractée et relax.

Il y a 12 cocktails au total mêlant des cocktails classiques avec des créations maison (14$). Je vous conseille d’arriver tôt car l’endroit n’est pas très grand et il n’y a pas beaucoup de tables.

Sachez tout de même que The Garret a également deux autres localisations : East Village (206 Avenue A) et Nolita (349 Broome St).

Si vous êtes déjà allés dans l’un d’entre eux n’hésitez pas à me donner votre avis et partagez aussi vos bars cachés préférés 🙂 Have fun !

Xoxo,
P.

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *